Comment stimuler le point G ?

Découvert par le sexologue allemand Enert Gräfenberg, le point G est une zone érogène qui se retrouve sur la paroi antérieure du vagin et dissimulée à l’entrée de ce dernier. Considéré comme une véritable source de plaisir, il se révèle être une zone difficile d’accès. Cependant, il existe quelques astuces qui permettent de l’atteindre sans difficulté.

Utilisez des gadgets érotiques pour stimuler le point G

Il existe une panoplie de jouets érotiques que vous pouvez utiliser pour stimuler le point G de votre conjointe. Cependant, parmi tous les types de sextoys que vous fera découvrir le sexshop de Lille, le rabbit reste l’accessoire sexuel idéal pour atteindre cet objectif. Très apprécié par les utilisateurs, il est constitué de deux parties différentes.

Les deux permettent de stimuler les zones les plus érogènes du corps. Facile à utiliser, il vous suffira d’introduire la partie en forme de pénis dans le vagin pour que la deuxième partie qui ressemble à une oreille s’occupe du clitoris. Lors des mouvements de va-et-vient, l’objet atteindra sans difficulté le point G.

Par contre, il est recommandé de lubrifier le sextoy avant de l’insérer dans le vagin. Aussi, c’est vers la paroi haute du vagin que vous devez diriger avec délicatesse le rabbit. Vous devez également être lent dans vos mouvements et maintenir une certaine pression. Notez toutefois qu’il est possible que vous fassiez plusieurs tentatives avant de trouver la bonne pression et la position qui vous convient.

sextoy

Mettez-vous dans les meilleures positions

La manière la plus simple pour stimuler le point G est d’adopter les meilleures positions. En effet, certaines d’entre elles se révèlent être propices pour la stimulation du point G. Il s’agit entre autres de celle où l’homme se retrouve derrière la femme et la prend en cuillère. La levrette et la positions de l’Andromaque son aussi des positions idéales pour la stimulation du point G.

Hormis ces dernières, la position de l’équerre (il faut mettre la femme sur le rebord d’une table, la faire coucher de sorte que ses fesses soient en l’air) est aussi efficace. Vous avez également la possibilité de stimuler le point G en missionnaire. Par contre, il faudra mettre un coussin en bas du dos de la femme.

Par ailleurs, quelle que soit la position pour laquelle vous opterez, vous devez prendre le temps de trouver la position et la fréquence idéales pour faciliter le frottement du point G.

Soyez patient

Si vous désirez réellement stimuler le point G, vous devez faire preuve de patience. Contrairement au clitoris qui possède près de 8000 terminaisons, il n’est pas facile de stimuler le point G. Il est donc important que vous soyez patient et que vous ne soyez pas fatigué de recommencer pour arriver à l’atteindre. De manière générale, il est conseillé de prendre son temps. De ce fait, il faudra éviter de penser uniquement à vous pendant les rapports sexuels.