Tendances fétichistes : quelle partie préférez-vous ?

Les fétiches et les fantasmes envers une partie précise du corps ne sont nouveaux. Le pied, les oreilles, les cheveux, les fesses… Il existe autant de possibilités que de parties du corps. Avouez-le, vous avez sûrement un comportement un peu fétichiste envers votre partenaire sans que vous vous en rendiez compte. À l’aise avec son partenaire, un fétichiste sera plus ouvert à décrire tous ses fantasmes ainsi que tout ce qu’il souhaite réaliser. Tour d’horizon des tendances fétichistes.

Le pied : le fétichisme le plus connu

Un fétichiste du pied a besoin des pieds de son partenaire pour trouver l’excitation sexuelle. Le fétichisme des pieds n’est cependant pas à confondre avec le fétichisme des chaussures, même si les deux peuvent être liés.

L’attirance est indépendante de la personne à qui appartiennent les pieds. Les fétichistes des pieds, qui sont généralement des hommes, recherchent certaines caractéristiques dans les pieds : l’odeur, la forme, le type d’ongles, etc.

Bonne nouvelle pour les fétichistes des pieds : ils peuvent faire des rencontres coquines grâce à Internet. Il existe de nombreux sites qui répertorient différents fétichismes, et comme sur ce site, vous pourrez rencontrer un fétichiste aux mêmes désirs que vous en quelques clics seulement.

Le fétichisme des oreilles

Le fétichisme des oreilles est un genre de partialisme : une attraction exclusive pour une partie du corps. Ici le fétichiste est fasciné par les oreilles de son partenaire.

Un fétichiste des oreilles exprime son désir de plusieurs façons. Certains fétichistes tirent une satisfaction sexuelle seulement en voyant cette partie du corps de son partenaire. Pour d’autres fétichistes, la forme de l’oreille est un facteur de stimulation. Il peut s’agir de petite oreilles ou au contraire grandes, décollées, pointues…

Pour satisfaire ses pulsions, le fétichiste des oreilles adopte plusieurs gestes pendant l’action. Il caresse, embrasse, mordille ou suce les oreilles de son partenaire. Il peut également s’adonner à d’autres formes de culte lié au fétichisme des oreilles.

Le fétichisme du nombril

Certaines personnes vouent également une admiration sans bornes pour le nombril de leur partenaire. Là où certaines personnes ne trouvent qu’une ancienne cicatrice, d’autres voient un centre érotique ou même sexuel.

Symbole de la sensualité, le nombril peut être perçu comme un microvagin ou bien un troisième mamelon par les fétichistes du nombril. En effet, pour les ombiphiles, le nombril est une source d’excitation sexuelle extrême. En 2012, le fétichisme du nombril a connu une importante popularité en se plaçant en deuxième place des fétichismes les plus recherchés sur Internet.

Le nombril est considéré comme une zone érogène qui peut faire jouir les fétichistes du nombril sans qu’il y ait pour autant de pénétration. Cependant, les pénétrations ombiliques sont courantes, notamment chez les femmes en surpoids. Mais il existe plusieurs façons de pénétrer un nombril : par la langue, les doigts, etc. Quand le désir monte, certains appliquent même du Nutella ou du miel afin de booster le plaisir.

rencontres coquines pour fétichistes

Le fétichisme des cheveux

Les fétichistes des cheveux affichent une attirance sexuelle pour un type de cheveux. Les critères peuvent être la teinte des cheveux ou la longueur. Blonds, noirs, roux, couleurs artificielles, longs ou courts… Les préférences varient d’un fétichiste à un autre. Certains adorent particulièrement lorsque leur partenaire arbore une queue-de-cheval ou une tresse. Le but : la tirer pendant l’acte sexuel.

Le fétichisme des aisselles

Le fétichisme des aisselles, ou axilisme, est une tendance assez récente dans les préférences sexuelles de certaines personnes. Il se traduit par le fait de se masturber ou de frotter son sexe au niveau des aisselles de son partenaire. Les aisselles représentent également un point sensible d’excitation pour certaines personnes.

Le fétichisme des fluides corporels

L’appétence sexuelle pour les fluides corporels est également présente chez certaines personnes. Il peut s’agir de sueur, de matières fécales, d’urine… Par exemple, la dacryphilie désigne l’attirance sexuelle envers une personne qui verse des larmes. Ce fétichisme concerne particulièrement les hommes.

Le fétichisme des seins et des fesses

Plus classique, l’attirance pour ces parties du corps reste tout de même une forme de fétichisme.

Les fétichistes des seins sont essentiellement composés d’hommes ou de femmes lesbiennes. L’excitation est induite par le toucher ou par la vue. Ce fétichisme peut être accompagné d’un goût pour les seins qui produisent du lait maternel.

L’excitation sexuelle par les fesses est provoquée naturellement. Pour les fétichistes, cette partie du corps devient même un critère essentiel pour choisir leur partenaire. Une majorité de personnes, hommes ou femmes, peut éprouver cette attirance. L’excitation sexuelle vient en touchant ou seulement en voyant les fesses de son partenaire. De plus, chez une femme, les fesses sont très proches des parties intimes.