4 choses à savoir avant votre première séance de BDSM

Si les petites claques sur les fesses et l’utilisation des menottes vous suffisaient, vous avez envie de plus, mais surtout d’explorer l’univers du BDSM. Aussi intéressante que l’idée puisse paraître, vous devez, avant d’aller acheter les accessoires, prendre connaissance de quelques règles. Elles vous permettront de vous assurer que votre première expérience de BDSM se déroule bien.

Il est important de communiquer avec votre partenaire sur ce qui vous convient à tous les deux

Pendant les jours précédant votre première séance de BDSM, vous devez prendre le temps de discuter du type séances que vous désirez effectuer et des jeux coquins à réaliser. C’est en effet primordial, comme le souligne le site Lola Soumise, car le BDSM implique un large éventail d’activités, et notamment la soumission. Cette discussion vous permettra de savoir ce qui convient à chacun des partenaires, et de déterminer le rôle de chacun lors de la séance.

Pour les débutants qui n’arrivent pas à choisir le dominant et le dominé, il existe sur internet des questionnaires sur le BDSM qui vous permettront de choisir plus aisément. Il est recommandé de remplir ce dernier séparément afin de ne pas être influencé par votre partenaire. Il faut ensuite faire une comparaison, et à la fin et discuter des réponses. La discussion vous permettra aussi de savoir ce que vous pourrez être curieux de tenter et ce que vous ne souhaitez absolument pas essayer.

En conclusion, discuter vous aidera à déterminer les règles de base de vos séances, mais surtout d’avoir le consentement de votre partenaire.

La sécurité est toujours essentielle dans le BDSM

La sécurité occupe une place incontournable dans la pratique du BDSM. Il y a des gestes, des pratiques et des activités qui peuvent se révéler dangereux s’ils ne sont pas exécutés dans les règles de l’art. Pour éviter de transformer votre séance de plaisir en une séance de torture, il est indispensable que vous preniez connaissance de ces dernières.

Aussi, vous devez vous assurer d’avoir à votre disposition l’équipement nécessaire à la position que vous désirez effectuer. N’oubliez pas de respecter les règles d’usage de ces derniers afin que votre première séance soit une véritable réussite. Toujours dans le cadre de la sécurité, vous devez avec votre partenaire déterminer un safeword.

Il s’agit d’un mot, d’un geste que le soumis peut utiliser pour mettre fin à la séance si les choses deviennent trop intenses pour lui. La prononciation de ce mot met donc directement fin à l’action du dominant. Dans la majorité des cas, les pratiquants de BDSM se servent du safeword. Le geste, c’est-à-dire le safe gesture est souvent utilisé lorsqu’un bâillon doit être utilisé lors de la séance.

Quoi qu’il en soit, il est recommandé d’utiliser des mots, des gestes simples et faciles à retenir. Vous devez cependant vous assurer de ne pas choisir une expression que vous pourrez utiliser par inadvertance.

Prenez votre temps pour explorer le BDSM

Pour ceux qui ne le savent pas, le BDSM est constitué d’une variété d’activités. Ce qui implique que vous pouvez aimer certaines et détester d’autres. Le meilleur moyen d’apprécier cette expérience à sa juste valeur est de prendre votre temps. Prenez le temps de découvrir chaque position. Cela vous permettra de savoir comment les pratiquer, mais surtout d’avoir une idée précise des équipements et des règles à suivre pour que ce soit agréable.

Vous aurez également l’opportunité de connaître vos goûts, de savoir ce que vous aimez ou ce que vous pourrez aimer et ce que vous n’aimerez jamais. En prenant votre temps, vous débuterez votre première expérience sans appréhension ni peur de l’inconnue. Vous découvrirez le corps de votre partenaire et vous saurez avec exactitude ce qu’elle/il aime et n’aime pas.

BDSM, amusez-vous !

Cela doit être agréable pour les deux partenaires : amusez-vous !

L’objectif premier du BDSM est de donner et de recevoir du plaisir. Pour atteindre ce but donc, il est crucial que la séance soit agréable pour vous deux. La meilleure manière d’y arriver est de ne pas être égoïste. Comme dans une relation sexuelle classique, vous devez éviter de ne penser qu’à vous et à votre seul plaisir.

Vous devez faire votre possible pour que votre partenaire atteigne l’extase. Pour ce faire, il faut apprendre à écouter son corps, à interpréter ses gestes et ne pas être un bourreau pour ce dernier. Lâchez-vous pendant la séance et amusez-vous.