Comment trouver un moneyslave sur internet ?

Nouvelle tendance dans le milieu BDSM, le money slavering demande un petit éclairage. Dans cet article, on vous fait un petit zoom sur cette nouvelle pratique, et pour ceux qui seraient tentés, on vous explique même où trouver des partenaires pour ce petit jeu coûteux.

Le money slavering, qu’est-ce donc ?

Dans une ère ultraliberaliste, quoi de plus dans l’air du temps que de dépenser de l’argent sans rien avoir en échange ? C’est le principe du money slavering. Donner beaucoup, mais recevoir peu… Si peu, que l’humiliation, elle, est ultime. Quoi de plus satisfaisant pour un vrai soumis que de recevoir une humiliation cuisante ? Tous les moyens sont bons pour satisfaire sa maitresse et obtenir en échange son dédain, voire des insultes. Virements bancaires, cadeaux coûteux, liasses de cash… Pour le moneyslave, c’est un acte de soumission ultime. Pour sa maitresse, c’est jouissif. De l’argent, des cadeaux, sans vraiment avoir besoin de faire grand-chose… Les annonces de moneyslave se trouvent de plus en plus sur internet. Alors pour tous ceux que ça excite de se faire appeler « pigeon », « larbin » ou « valet », ou encore d’autres mots plus épicés que la décence nous interdit d’écrire dans cet article, c’est qu’il est temps de vous mettre au clavier de votre ordinateur, avant d’avoir la chance de mettre la main au portefeuille et mériter tout le mépris d’une belle princesse insatisfaite.

Comment trouver un partenaire consentant

Comment trouver un partenaire consentant

Comme dans toute relation BDSM, le consentement et la discussion entre les deux parties sont indispensables. Avant de se faire insulter et mépriser avec délectation, il vaut mieux en discuter avec l’élue de vos fantasmes. À défaut de se trouver sur un pied d’égalité, autant être d’accord sur vos limites et ce que vous attendez de ces « échanges » même s’ils ne sont que minimaux. La soumission est un jeu qui se joue à deux, certaines domina ne vous insulteront même pas, d’autres ne vous accorderont pas un regard et garde à vous si vous osez lever les yeux vers elles… Vous pouvez trouver votre partenaire idéal(e) sur de nombreux sites, comme sur les réseaux sociaux. Twitter, Instagram ou encore Facebook regorgent de groupes ou de mots-clefs qui vous permettront de trouver ce que vous cherchez. Tentez donc « findom » « payingpigs » ou « soumis » et il y a de fortes chances que vous trouviez la domina dont l’ignorance et le mépris vous ferons vous sentir petit, tellement petit et satisfait que peut-être, vous en aurez honte.

Lire aussi :   Comment trouver une femme dominatrice près de Lyon ?

Si pour vous le sexe, c’est secondaire, si vous ne pouvez vous sentir bien qu’en étant humilié de la pire des manières, être money slave est fait pour vous. Dans ce monde, il y a de la place pour tous les pigeons, surtout ceux qui ont beaucoup à offrir sans rien vouloir en retour. Vous avez dans cette optique toutes vos chances de taper dans l’œil d’une femme qui ne vous aurait jamais regardé autrement ! Avec le money slaving, préparez votre carte bleue et partez pour un beau voyage humiliant, celui de faire plaisir tout en vous sentant misérable.