BDSM : les règles de la soumission

Le BDSM figure parmi les tendances sexuelles et érotiques appréciées par les personnes averties. C’est une pratique impliquant une relation de dominé à dominant. Elle repose sur des mises en scène basées sur l’humiliation et la soumission. Le BDSM peut se pratiquer dans une sorte de donjon spécifiquement aménagé pour cette pratique. Il est accessible aussi bien aux initiés qu’aux débutants. Voici quelques conseils pour faciliter votre pratique et/ou votre initiation.

Les règles de la soumission : rendez-vous sur des sites de rencontres BDSM

Pour découvrir ou pratiquer au mieux le BDSM, l’une des choses à faire est de vous inscrire sur un site de rencontre spécifique, vous pourrez ainsi trouver une maîtresse SM telle que vous la désirez. En effet, certains sites sont spécialisés dans ce type de rencontres et s’adressent à des personnes en quête de sensations fortes.

Des maîtresses SM s’y présentent avec des propositions de toutes sortes :

  • des relations régulières,
  • des plans cul,
  • de simples rencontres dans un premier temps, avec la possibilité d’envisager bien plus,
  • des stages de BDSM…

Ainsi, une large palette d’options reste accessible via ces sites. Une inscription sur ce type de site vous permet d’interagir sans complexes avec des dominatrices. De plus, toutes vos données personnelles et privées sont protégées et gardées confidentielles. Aussi, vous avez la possibilité d’atteindre rapidement et efficacement votre objectif.

Les grands principes de la domination soft et hard

Il est indispensable de différencier domination soft et domination hard. Selon vos limites et tolérances, il faudra faire un choix judicieux.

BDSM le sexe autrement

Vue d’ensemble sur la domination soft

En général, les pratiques liées au BDSM relèvent de la soumission, de la domination et du sadomasochisme. Cette dernière notion porte sur le caractère sadique que peut avoir la maîtresse dominatrice de votre choix. Celle-ci va jouer de son autorité pour vous infliger des tortures, des punitions et divers jeux dans lesquels vous serez soumis. Toutefois, dans la domination soft, tout cela est réalisé avec modération. Pour aider votre maîtresse SM à vous prodiguer un apprentissage de qualité, vous devez être respectueux et obéissant. Par exemple, vous n’avez pas le droit de la fixer du regard. Faire preuve d’humilité permet d’instaurer une relation de hiérarchie entre la dominatrice et vous.

Face à des prises de décisions, vous avez l’obligation d’acquiescer. En qualité de soumis, vous devez vous laisser guider, vous prêter au bon vouloir de votre maîtresse. Il est indispensable d’établir un rapport de confiance entre dominatrice et dominé. Cela vous permet de profiter pleinement de ces moments, sans crainte. Gardez à l’esprit que votre maîtresse n’agit que pour votre plaisir et le sien.

La domination hard, quand douleurs et excitation s’entremêlent

La domination hard est une version plus intense de la domination soft. Ici, les manœuvres ont des limites plus larges (souvent fixées dès le départ). Votre maîtresse SM a pour ainsi dire la possibilité de vous contraindre à tous ses désirs. En retour, il faudra donc vous soumettre entièrement à sa volonté.

Dans les pratiques BDSM, des punitions peuvent entrer en jeu. Elles interviennent lorsque vous désobéissez ou avez un comportement inapproprié. Dans ces cas, la dominatrice peut se servir de gadgets pour vous punir. En général, ces punitions sont à double tranchant : elles sont douloureuses tout en élevant le niveau d’excitation. Vos préférences, vos mots d’alerte ont une véritable importance pour votre maîtresse. Ils sont donc pris en compte dès le début pour la soumission et le bondage.

En outre, ce type de BDSM a des implications plus profondes. Selon les termes prédéfinis, vous devez vous rendre immédiatement disponible pour votre dominante. Cette dernière peut vous partager avec un partenaire de son choix. Des déguisements font également partie des jeux de domination hard. Si la dominatrice désire vous soumettre au port d’une tenue particulière, vous devez vous exécuter sans opposition. Aussi, il est indispensable de faire preuve de séduction à l’égard de votre maîtresse SM. Cela permet d’agrémenter le jeu tout en restant docile et obéissant.